Casque Nox

Casque nox : Avis & comparatif pour choisir le meilleur en 2018 / 2019

7 votes, average: 5,00 out of 57 votes, average: 5,00 out of 57 votes, average: 5,00 out of 57 votes, average: 5,00 out of 57 votes, average: 5,00 out of 5 (7 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Indispensable pour tous les véhicules à deux roues, le casque est l’équipement minimum et obligatoire pour tous les motards et les conducteurs de scooter.

Comparatif casque nox des 12 meilleures ventes de l’année

Disponibles pour tout type d’utilisation, il existe plusieurs types de modèles : jet, intégral, modulaire, convertible, cross, s’adapte à vos besoins en fonction de votre style de conduite.
Du casque de moto le plus simple et le plus basique au casque intégral GP le plus technique, en passant par les modèles qui intègrent la technologie Bluetooth la plus avancée, iCasque vous trouvera certainement le casque moto qui vous convient le mieux.

NOX Casque modulaire N964

Le nox N964 est l’un des modèles de casque les plus polyvalents de la gamme nox helmets : idéal pour le cross, l’enduro et le tout-terrain en général, parfaitement adapté aux longs trajets.
Comme toujours, la sécurité joue un rôle particulier dans les produits de la ligne française, c’est pourquoi l’ouverture frontale accrue permet une très grande visibilité.

La ligne Astone cross Tourer comprend 3 modèles différents pour la coloration et le graphisme.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES :

Matière : thermoplastique – Poids : 1660 g – Haute visibilité garantie par l’ouverture frontale maximale – Pare-soleil dissimulé – Système développé pour la ventilation interne – Rembourrage interne amovible, anti-allergique, lavable.
La société française nox, après les excellents résultats en termes de ventes et de distribution sur le marché français, est apparue depuis quelques années sur le marché italien, suscitant curiosité et intérêt pour le motard italien.
Au fil du temps, le nombre de concessionnaires spécialisés dans la protection des pilotes a augmenté, s’appuyant sur la marque transalpine pour assurer la gamme de produits à offrir à ses clients.
La sécurité est sans doute l’une des forces, et la plus caractéristique, de la collection Astone Helmets, l’étude et la garantie de sécurité : les normes requises par la législation française sont très élevées, de sorte que les produits sur le marché, approuvés et promus par les bureaux compétents, atteignent un niveau de protection maximal.

Comparatif des meilleurs casque jet nox

Comparatif des meilleurs casque moto cross nox

QUEL TYPE DE CASQUE DE MOTO CHOISIR ?

Heureusement, le port du casque de moto est obligatoire depuis de nombreuses années, étant en fait le premier élément de protection pour le pilote.

Indispensable pour le pilote, qui est le plus exposé des usagers de la route, le casque moto doit être conforme aux normes européennes en vigueur, à savoir l’homologation ECE 22.05, qui garantit l’efficacité de sa protection.

Face à une gamme toujours plus large de casques disponibles aujourd’hui, répondant aux attentes des deux-roues et à leurs exigences de plus en plus spécifiques, on distingue 6 grands types de casques : jet, intégral, modulaire, cabriolet, cross ou enfant, chacun répondant à des conditions d’utilisation spécifiques.

Les différentes typologies de casque

LE CASQUE JET

Le casque jet convient avant tout aux déplacements urbains à basse vitesse, il est très prisé alors en ville et en particulier par les pilotes de scooter et leurs passagers ; il est léger, offre une sensation de liberté et est très bien ventilé grâce à l’absence d’appui-menton.
Avec le type aviateur ou écran long, ou pas d’écran pour vous permettre de porter un masque de moto (lunettes de protection), il peut avoir un design moderne ou plus vintage.
Il existe de nombreux modèles et styles de casque de jet pour tous les goûts, le jet mais est sûrement le modèle le moins sûr, en raison de l’exposition de la mâchoire en cas de chute.

LE CASQUE INTÉGRAL

Tous ceux qui recherchent une sécurité maximale ne miseront que sur le casque intégral. Symbole par excellence des pilotes, le casque intégral est conjugué à toutes les utilisations de la moto et du scooter. Il est idéal pour offrir une bonne protection contre le froid et les intempéries, et son aérodynamique assure une excellente pénétration du vent que le casque à réaction de votre frère ne pourra vous offrir.
Pour un confort idéal, la plupart des intégrales sont munies d’évents pour vous éviter toute sensation de chaleur et de transpiration en été et le phénomène de brume sur votre visière en hiver. Il y a aussi quelques modèles qui ont des rainures pour que ceux qui portent des lunettes puissent mettre les pattes d’une manière très simple.

LE CASQUE MODULABLE

Modèle hybride, la modularité est la réponse pour tous ceux qui doutent entre un jet et une intégrale. Grâce à l’appui-mentonnière surélevé, il combine les avantages de ces deux catégories : protection totale du visage et confort supplémentaire à grande vitesse en mode intégral, ouverture puis ventilation et sensation de liberté en mode jet. Malgré tous ces avantages, la modularité présente un inconvénient pour certains : son poids le plus lourd, car elle intègre le mécanisme qui permet de soulever l’appui-mentonnière.
Pratique, fonctionnel et polyvalent en toutes saisons, il est très prisé des pilotes qui conduisent tous les jours et des amateurs de tourisme, mais s’adresse à tous les types de pistes.

Pour le modulaire il y a la question de l’homologation : si la lettre P apparaît sur l’étiquette d’homologation, vous aurez la certitude que la protection de votre modulaire avec le mentonnière abaissé est identique à celle d’une intégrale.
Si P/J apparaît sur l’étiquette, cela signifie que votre casque modulaire est approuvé en tant que Jet et aussi en tant qu’Integral.
Rappelez-vous que sans l’approbation de P/J, il est interdit de conduire avec le menton levé !

LE CASQUE CONVERTIBLE

La coque convertible, aussi appelée « crossover », est la plus polyvalente.
Son mentonnière est entièrement amovible, ce qui permet de passer de la configuration « intégrale » à la configuration « jet ». Si vous portez également une casquette, alors ses différentes configurations possibles sont multipliées, pour vous permettre d’obtenir un modèle adapté au cross, enduro, trial ou quad. Multifonctionnel, confortable sur tous les types de routes, le cabriolet s’adapte aux saisons et aux intempéries, et est donc le casque le plus polyvalent qui soit.
Malgré tous les avantages des autres catégories, il a un inconvénient : où garder le mentonnier une fois enlevé ?

LE CASQUE CROSS

Le casque cross est conçu pour les amateurs de sports mécaniques extrêmes : cross, freestyle, trial, enduro, quad ou supermotard.
Léger, bien ventilé, confortable, résistant, il offre un large champ de vision et une grande liberté de mouvement. Il n’a pas d’écran, mais en correspondance des templas il a un espace pour pouvoir ajouter un masque croisé qui vous protège de la poussière, du vent et de tout ce qui peut avoir dans les terrains boueux.
Le capuchon sert non seulement à vous protéger du soleil, mais aussi en cas de saleté, de pierres ou d’autres éléments qui pourraient tomber sur votre tête.

LE CASQUE D’ENFANT

Spécialement conçus pour s’adapter parfaitement aux jeunes pilotes et passagers, les casques pour enfants bénéficient des mêmes matériaux et caractéristiques techniques que les casques adultes.
La seule différence est dans le poids, car il ne peut pas trop peser sur les cervicales des enfants, de sorte qu’ils peuvent avoir un maximum de confort.
Ce casque existe en jet, intégral ou croisé, et vous pouvez le trouver dans des couleurs simples, pour les plus discrètes, ou avec des décors plus ludiques pour faire plaisir aux plus petits.
Il existe également des modèles évolutifs, c’est à dire livrés en différentes tailles de calotte, qui vous permettront de suivre la croissance de votre enfant et de le garder pendant plusieurs années, même si votre enfant grandit.
Pour des raisons de sécurité, ne laissez pas votre enfant porter un casque modèle adulte, car il ne serait pas efficace en cas de collision, et en fait il serait plus dangereux. Au lieu de cela, donnez le bon exemple et lui faire découvrir les joies de la moto ou du scooter avec son casque spécialement conçu pour les enfants.

La structure global du casque

Un casque de moto se compose d’une coque extérieure et d’une coque intérieure.
Le rôle principal de la coque extérieure est d’absorber la collision et de la répartir en cas de chute. Il empêche également la pénétration d’objets contondants à l’intérieur.
La coque intérieure assure une meilleure assimilation des collisions. Dans le polystyrène expansé (EPS), il existe aujourd’hui des capuchons multi-densités qui offrent une absorption différenciée en fonction de la zone du crâne protégée. C’est aussi dans la coquille que se trouvent les canaux de ventilation.

La question des matériaux utilisés pour les casques

Vous connaissez déjà le type de casque qui vous correspond, mais quelles sont les différences entre les matériaux proposés ?
Polycarbonate, fibre ou carbone, que choisir ?

Vous avez probablement déjà entendu dire que la fibre est plus résistante. Faux ! Cette information est totalement obsolète ! Quel que soit le matériau de fabrication utilisé, fibre ou polycarbonate injecté, la norme ECE 22.05 vous assure la même absorption des chocs.

Les seules différences se situent principalement au niveau du poids et du prix.

Coque thermoplastique ou polycarbonate injecté (matières plastiques) : un prix modéré, un poids plus élevé
La calotte est obtenue par injection de polycarbonates dans un moule. La calotte est ensuite vernie. Étant une procédure facile à réaliser, elle a l’avantage d’être moins chère. L’inconvénient est que la calotte est un peu plus lourde.

Calotte en fibre, multi-fibre (matériaux composites) : un prix plus élevé pour un poids plus léger
La calotte en fibre de verre, Kevlar, carbone ou Dyneema, mélangée à des résines ou utilisée en même temps que les « Multifibres », est plus légère que le polycarbonate, et donc plus chère. Il est souvent disponible en différentes tailles de calotte, pour s’adapter parfaitement à votre tête.

Calotte en fibre de carbone : un poids léger, le plus cher
C’est un matériau haut de gamme qui permet une extrême légèreté.
Cet équipement n’était autrefois utilisé que pour les pilotes de compétition, alors qu’aujourd’hui, tous les fabricants l’offrent pour leurs casques.
La fabrication d’une coque en carbone nécessite plus de temps et des machines plus sophistiquées, donc son prix est beaucoup plus élevé par rapport à d’autres matériaux.

Les visières de casques

La visière fournie avec le casque est toujours transparente, comme l’exigent les normes européennes, et peut être de type aviateur dans les casques jet (lunettes de type visière), courte ou longue (plus protectrice contre les insectes, la poussière et le mauvais temps).
La plupart des visières ont un traitement anti-rayures. Certains ont aussi un traitement anti-buée, mais n’attendez pas un résultat exceptionnel, rien n’est plus efficace contre le brouillard qu’un Pinlock (uniquement pour les casques intégrés), une petite protection anti-buée qui fait des miracles.
Certains modèles ont également un pare-soleil intérieur. Ce pare-soleil fumé est très utile quand il y a beaucoup de lumière, et s’abaisse d’une simple manipulation, de sorte que vous n’avez pas à vous tenir au milieu de la route pour mettre vos lunettes de soleil (dont les pattes ne rentreraient probablement pas dans votre casque s’il n’avait pas les espaces prévus pour les lunettes).
Les casques sont parfois livrés avec une deuxième visière fumée dans leur boîte. C’est plutôt bizarre, mais il vaut mieux vérifier sa description. Si vous voulez acheter une visière fumée.
Parlant de visières fumées, il ne faut pas oublier que l’utilisation de l’iridium et de la couleur n’est autorisée que pendant la journée. Assurez-vous qu’ils sont homologués aussi.
Pour finir, il s’agit de la dernière nouveauté en matière de visières, l’écran photochromique, qui est coloré en fonction des conditions et de vos besoins. Facile et pratique.

L’intérieur du casque

L’intérieur de votre casque est fait de rembourrage de la tête et des joues. Dans les tissus techniques, il a souvent un traitement antibactérien, hypoallergénique et antitranspirant, et dans la plupart des cas, il est amovible et lavable, ce qui permet un entretien facile (mieux vaut toujours vérifier la fiche produit). Attention : Certains intérieurs sont semi détachables, ce qui signifie que seules les joues peuvent être enlevées.
Certaines marques proposent un système pour gonfler les joues, pour vous offrir un ajustement idéal. Ce système consiste en une pompe qui gonfle et dégonfle les chambres d’air sous les joues. Pratique.
Ne vous inquiétez pas si l’intérieur se comprime un peu quand il est neuf, dans quelques jours il s’adaptera à votre tête pour vous donner un maximum de confort et de sécurité.

Ventilation du casque

Votre confort dépend également d’une ventilation efficace. Le casque jet n’en a pas besoin parce qu’il est déjà ouvert, alors que les casques intégrés, modulaires et transversaux vous offriront beaucoup plus de confort s’ils ont un bon système de ventilation.
Si un casque n’a pas de système de ventilation, en hiver la visière aura le problème de brume et en été beaucoup d’humidité.
Les modèles de type sport sont les plus ventilés. Par contre, ceux qui disent ventilation disent plus de bruits aérodynamiques…. Vous ne pouvez pas tout avoir, mais les bouchons d’oreilles vous aideront beaucoup dans ce cas.

Laisser un commentaire